FORMATION CONFORMÉMENT À LA DIRECTIVE 500 SUR LES SERVICES DES SAPEURS-POMPIERS (FWDV 500) AVEC SOURCE DE SIMULATION GAMMA

Lautertal-Engelrod (Hesse) - Les événements en Ukraine ont remis à l’ordre du jour la problématique de la protection civile et de la radioprotection, y compris pour les pays d’Europe de l’Ouest.

Reflétant la grande incertitude qui règne parmi la population, la ruée sur les comprimés d’iode a amené les autorités à mettre en garde contre l’utilisation préventive de ces médicaments. De son côté, Björn Seling, chef des sapeurs-pompiers volontaires de Lautertal Dirlammen (Hesse), avait prévu de former son unité DekonP (en charge des opérations de décontamination) à la gestion des situations d’urgence, avant même que la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijia – la plus grande d’Europe – ne soit touchée par un incendie. C’est ainsi qu’il a invité Timo Göhlich, responsable de la radioprotection chez le fabricant d’instruments de mesure NUVIA Instruments GmbH, à venir animer une formation pratique le 12 mars 2022. Cet événement a permis de passer en revue les principes de base des interventions en cas de risque nucléaire ainsi que l’utilisation correcte des instruments de mesure disponibles, tels que le moniteur de contamination CoMo-170 ZS. L’unité Dekon-P dispose de deux dispositifs de ce type. Les participants ont pu acquérir une première expérience pratique avec un système de chargement à deux tiroirs. En outre, ils ont pu s’exercer avec le prototype « DolMo-SIM ». Ce système de mesure comprend une source de simulation gamma et le dosimètre DolMo F, qui a été équipé d’un récepteur radio. L’équipe en charge des mesures a ainsi pu comparer le débit de dose de colis de marchandises dangereuses avec la valeur indiquée dans l’indice de transport (valeur x 10 = débit de dose en μSv/h à une distance d’un mètre du colis) et mesurer une zone contrôlée de 25 μSv/h. Le dispositif de simulation DolMo F permet de simuler une intervention impliquant des matières radioactives, même sans source radioactive – y compris jusqu’à un débit de dose de près de 100 mSv/h.